Expulsion en l’Occident de plus de 100 diplomates russes par 21 états ! Qu’est-ce que cela cache ?

Partager


Source : texte de Galadriel des Brindherbes engagés

Des espions il en disparait dans le monde des dizaines par jour/mois/années, sans que personne n’en parle ! C’est, de tout temps, le risque du métier !

Je ne me soucie plus guère de politique et de géo-politique, j’en avais vraiment assez de chercher un sens à ce monde devenu fou. Je continue à m’informer tout de même dans les grandes lignes et il m’a semblé que sur ce coup là il était bon que nous soyons tous prévenus.

Même ceux qui cultivent sagement leur potager ne peuvent l’ignorer. Il y a, depuis la guerre de Syrie particulièrement, un Poutine-bashing éhonté, systématique, irraisonné et déraisonnable dans les medias occidentaux. La Russie est une grande nation alliée à la Chine et n’importe quel enfant de 12 ans comprendrait que notre intérêt Européen est sinon de copiner, au moins de maintenir des relations polies avec ce pays. Mais nous sommes tellement à la botte de l’OTAN, que la raison n’a plus rien à voir dans l’histoire…

Bref, pour vous résumer, Poutine aurait soi-disant fait empoisonner un agent double russe, un certain Skipral, la veille des élections qui, au passage, l’ont reconduit aux manettes avec 74% des voix. Quel mauvais tacticien, ce Poutine tout de même…
L’affaire a eu lieu en Angleterre et l’on a entendu les cris d’orfraie de Thérésa May accusant Poutine au moins jusqu’en Papouasie. Quant au ministre des affaires étrangères britannique, lui, il compare carrément Poutine à Hitler !

On ne peut qu’être surpris par ces attitudes hystériques pour un malheureux espion (paix à son âme) alors qu’il en disparait sans doute dans le monde des dizaines par jour/mois/années que c’est le risque du métier et qu’on ne voit pas pour autant les pays touchés en faire un psychodrame à chaque fois.
(N’oubliez pas au passage que les GB et US c’est cousin-cousine…)

La mayonnaise monte dans les médias depuis une quinzaine de jours maintenant et voilà qu’en rétorsion, on renvoie des ambassadeurs russes chez eux.
Excusez du peu : Une centaine de 21 pays occidentaux ! Dont, naturellement, la France.

Pour moi, cela n’a aucun sens, sauf un : cette hystérie désigne clairement un ennemi. Et si il y a ennemi, il y a guerre. Un grave conflit armé international se prépare-t-il, en Syrie, au Liban, en Iran, en Ukraine, je ne sais pas, mais ce que je sais avec certitude c’est que Poutine est patient mais qu’il ne faut sûrement pas le prendre pour un faible ou un crétin et que la Russie s’est considérablement réarmée sous sa présidence.

Il semblerait qu’on nous refasse le coup des armes de destructions massives de Saddam, ou des couveuses libyennes pour justifier une attaque « démocratique » et « humanitaire » quelque part. Sauf que cette fois-ci il ne s’agit pas de petits dictateurs facile à balayer. Là c’est l’ours Russe que l’on chatouille et je crois bien que ces animaux n’ont pas du tout le sens de l’humour. Vous n’ignorez nullement que la Russie est à coté de l’Europe et vous noterez que ces fouteurs de pagaille US sont bien planqués au fond de la classe et que ce n’est jamais eux qui subissent les dégâts de ce qu’ils provoquent…

Je trouve que tout ça sent mauvais, pour ne pas dire que ça pue.. Expulser mutuellement les diplomates est un signe fort.

Espérons qu’il y a dans le troupeau de psychopathes au pouvoir quelques-uns qui ont la tête froide.
Peut-être que je me trompe, et que tout cela va se dégonfler rapidement et qu’il ne s’agit que d’une manœuvre marketing de l’OTAN pour montrer qu’il a la plus grosse. Mais ça fait des années que le ton monte et cela ressemble bien à un plan concerté.


Commentaires 2 à Expulsion en l’Occident de plus de 100 diplomates russes par 21 états ! Qu’est-ce que cela cache ?

  1. Rien a ajouté sur l’analyse sinon que Poutine a jugé les USA et l’Occident depuis ses premiers jours de pouvoir en Aout 2000 avec l’ affaire du KOURSK (voir site http://www.jp-petit.org/ pour les détails). L’Occident a tendence à oublier que les Russes sont maitres aux échecs et les Chinois maîtres en stratégies (jeu de Go).
    A ce jeu l’Occident joue sont va tout avec une guerre nucléaire, mais en cas d’échec le retour de bâton sera terrible.