Dans la Famille des poisons je demande … La Maltodextrine

Partager

Sans titre

Après le merveilleux rôti de porc au lait … La Maltodextrine !
C’est quoi ça ?

Sur le plan chimique

La maltodextrine est considérée comme un polysaccharide légèrement sucré, ou un amidon sucré.
Elle peut provenir de n’importe quel amidon. Elle est généralement fabriquée à partir de riz, de maïs (sans doute transgénique) de blé ou de l’amidon de pomme de terre. Elle est produite par la cuisson de l’amidon qui est souvent considérée comme une hydrolyse de l’amidon. Le résultat final est une poudre blanche modérément sucrée. La maltodextrine désigne plus précisément une famille de produits mais pas un ingrédient unique. Elle est assimilée plus rapidement que le glucose. En fait, la maltodextrine est une courte chaîne de molécules de glucose liées.

Qu’en pensent les américains, qui en sont gros consommateurs ?

Tenant à garder l’anonymat, un docteur de l’Hôpital Chicago St-Jude note que les cas d’empoisonnement à la maltodextrine est en hausse dramatique.
En 2006, plus de vingt-milles cas de cancer de l’estomac ont été liés à la consommation de maltodextrine selon le Heart America Health Association. Mais sous prétexte de risquer de causer des pertes financières de l’ordre de milliards de dollars aux compagnies américaines, l’étude est restée non publiée.
En effet, la maltodextrine se retrouve notamment dans les tranches de fromage utilisées pour confectionner les hamburgers, dans de nombreuses boissons énergisantes pour sportifs amateurs de «gonflette», dans les confiseries et les pâtisseries industrielles.
Consultez la liste des ingrédients sur ces produits, vous verrez par vous-même.

McDonald’s, la chaîne numéro 1 au monde dans la restauration rapide, offre du fromage (avec maltodextrine, évidemment) dans presque tous leurs sandwichs. Il est devenu pratique courante d’offrir un supplément de fromage aux clients, mais pourquoi?

De nombreuses études démontrent que la maltodextrine crée une dépendance, en effet des tests cliniques ont prouvé que la dépendance engendrée est similaire à celle de la nicotine.

Dans de nombreux pays l’utilisation de la maltodextrine a été interdite, sauf dans les produits d’extermination et pesticides utilisées en agriculture à grande surface, pour quand en France?

Est-ce que la maltodextrine est nocive pour la santé humaine?

Eh bien, ce n’est pas une toxine comme le méthanol dans l’aspartame ou le chlore dans les édulcorants de table à base de sucralose. La maltodextrine est un additif transformé, et moins les éléments sont transformés dans nos aliments et boissons, meilleurs ils sont pour notre santé. La maltodextrine est généralement ajoutée à de nombreux produits avec d’autres ingrédients chimiques, comme les exhausteurs de goût, les colorants, et les conservateurs.

Alors, où se trouve la maltodextrine ? Dans les préparations où il y a déjà le plus de produits chimiques. Ils sont dans les poudings instantanés, les produits de petits déjeuners instantanés, certains beurres d’arachide, jus emballés, et d’autres produits préemballés, bouillons en cubes, pâtisseries industrielles, boissons énergisantes etc. Les aliments hautement transformés contiennent généralement un tas d’autres produits chimiques inutiles à la consommation humaine, comme le mono glutamate de sodium, ce qui provoque une réaction indésirable chez de nombreuses personnes.

La maltodextrine peut provenir de n’importe quel amidon, et aux États-Unis, cet amidon est généralement le riz, le maïs ou la pomme de terre. En Europe, il est communément utilisé le blé. Ceci est important pour les personnes atteintes de la maladie cœliaque (intolérance au gluten), car la maltodextrine dérivée du blé peut contenir des traces de gluten.
Il y a eu des rapports récents de réactions à la maladie cœliaque par la maltodextrine aux États-Unis, donc si vous avez besoin d’un régime sans gluten, évitez les aliments avec de la maltodextrine.

Nous sommes naïfs si nous pensons que nous pouvons éviter l’exposition à la maltodextrine. Dans la plupart des cas, le danger pour la santé n’est pas pire qu’avec les autres additifs que l’on nous fait absorber malgré nous tels que : produits pharmaceutiques toxiques, huiles de palme, aspartame, sucralose, néotame, glutamate, colorants alimentaires chimiques, le sirop de maïs à haute teneur en fructose, les produits hydrogénés, etc. (nous aurons l’occasion de parler de toutes ces m …) Mais, si vous êtes diabétique ou avez la maladie cœliaque, éviter la, si possible.

Choisissez vos poisons. La maltodextrine est au bas de la liste des toxines pour l’instant. Il suffit de lire les étiquettes, et de modifier la quantité de maltodextrine que vous consommez.

Mais rassurez-vous il n’y a pas que les humains qui sont empoisonnés avec ces produits chimiques.

Les animaux que nous consommons y ont droit aussi. Comme ça, si nous n’absorbons pas directement ces additifs, nous les retrouvons dans la chaine alimentaire.

Un Exemple de publicité pour les éleveurs de PORCS industriels.

« Les maltodextrines et sirops de glucose déshydratés GLUCIDEX®, apportent une forme d’énergie intermédiaire entre l’amidon et le glucose :
• Leur digestibilité est supérieure à celle de l’amidon,
• Leur assimilation est plus progressive que les sucres de type dextrose ou lactose.
Les GLUCIDEX® 19, 21 et 29 sont les plus couramment retenues pour le porcelet, à des taux d’incorporation allant de 5 à 10%. »
cochons

Humains et cochons même combat!
Et … Cochon qui s’en dédit !

Réponse à certains commentaires de mes visiteurs.

Il est évident que les renseignements que j’ai donnés ci dessus sont issus de recherches personnelles effectuées dans la littérature spécialisée et sur internet. Peut-être que le danger du produit est exagéré ou PEUT-ETRE PAS !

Des pétitions ont circulé pour faire interdire ce produit. Dans certains pays il est interdit ou sa consommation y est très réglementée.

Mais le plus important c’est le mode de vie que chacun choisi individuellement.

N’oublions jamais que la maltodextrine est un produit de synthèse issue d’une hydrolyse de l’amidon. C’est donc un produit « chimico-agro-alimentaire » et non naturel au sens propre du mot.

Soit on essaie de s’alimenter en privilégiant les produit NA-TU-RELS qui sont la base de l’alimentation humaine depuis des millénaires.
Soit on s’en fout ! Et on est prêt à bouffer la merde que nous vendent les firmes multinationales pour enrichir leur actionnaires. Pourquoi avoir mis au point ce produit sinon pour faire du fric au final ?

Et ne me dites pas que c’est pour le bien de l’humanité et que c’est pour permettre de nourrir tout le monde ! Les seuls qui s’engraissent ce sont les firmes agro-alimentaires !

Il est certain que les produits fabriqués dans des cuves et cheminant dans des tuyauteries en inox 316L sont plus propres et aseptisés que par exemple un miel naturel élaboré par des abeilles dans une ruche en bois et récolté par un apiculteur qui a sans doute les mains sales ! Mais moi je préfère l’apiculteur ! En occitan le miel c’est « merdo d’abéio.

Au final, l’important ce n’est pas de connaitre le degrés de dangerosité de ce produit, l’important c’est de l’éviter car il n’a rien à faire dans notre alimentation comme par exemple le glutamate, l’aspartame et autres …

C’est un choix de vie. Libre à chacun, malheureusement, de rentrer et d’enrichir ce système. Pour ma part je suis contre d’où cet article avec lequel on peut ne pas être d’accord.
_________________________________________________________________________

Remarque importante pour mémoire :
Je ne suis pas un médecin. Tout le contenu de cette rubrique d’information est un commentaire ou une opinion et est protégé en vertu des lois sur la liberté d’expression dans tout le monde civilisé. Les informations contenues dans ce document sont destinées à des fins éducatives seulement. Il n’est pas conçu comme un substitut pour le diagnostic, le traitement ou les conseils d’un professionnel agréé qualifié. Les faits présentés sur ce site sont offerts à titre d’information uniquement, ce ne sont pas des conseils médicaux, et en aucune façon on ne devrait considérer que je suis pratiquant en médecine. Un effort délibéré a été fait pour que les informations présentes soient à la fois exactes et véridiques. Cependant, je n’assume aucune responsabilité pour les éventuelles inexactitudes dans mon matériel de source, pas plus que je n’assume la responsabilité de la façon dont ce matériel est utilisé.


72 Responses to Dans la Famille des poisons je demande … La Maltodextrine

  1. et ils osent en mettre dans les préparations de potage détox et minceur …. ! on est vraiment des cobayes !!

    merci pour cet « exposé » très très intéressant

    bonne journée

  2. Bonjour,

    Et la maltodextrines biologique fabriquée en france c’est aussi mauvais ?

  3. La maltodextrine qu’elle soit française, bio ou pas reste un produit issu d’une manipulation chimique. Ce ne sera jamais un produit naturel ! Plus les additifs qui peuvent être ajoutés.

    Mangez des sucres lents comme des pâtes avant l’effort et tous les matins 10 à 20 gr de spiruline et vous serez en forme !

    • bonjour,
      je suis allée un jour dans un magasin de diététique acheté un complément alimentaire et aux vues de la composition sur laquelle figurait la maltodextrine , la personne m’a répondu que c’était un produit naturel !!! c’est pas mal pour un diététicien !!!

  4. Avatar Chantal AMIARD
    Chantal AMIARD dit :

    et NESTLE vient de sortir une nouvelle céréale pour le déjeuner des enfants le matin avec de la maltodextrine de maîs. On empoisonne nos enfants dès le + jeune âge et en plus en disant qu’il y a du vrai blé dedans, si peu d’ailleurs en voulant qu’on croit que tout cela est très bon pour la santé.!!!! L’argent, l’argent pour tous ces gens sans scrupule

    • Exactement et je suis entrain de manger ces céréales en vous écrivant les nouveaux lion wild ! Je regardais les ingrédients et je tombe sur ce mot bizarre pas agréable à lire (maltodextrine) et bien sûr j ai chercher sur le net. :/ sincèrement on ne peut supprimer tous ces aliments malheureusement c’est un combat qui en finira jamais.
      Mais vaut mieux reagir aujourd’hui pour les enfants de demain

      • Le combat se situe sur un seul point pour que nous puissions nous faire entendre !!!!! Boycottez ces produits ET VOUS VERREZ QUE DES ÇA NE SE VENDRA PLUS ALORS ILS SERONT FORCES DE VOUS PROPOSER UN ALIMENT COMPOSÉ DE PRODUITS SAINS !!!! ON A TOUJOURS LE CHOIX DANS LA VIE !! ET LE POUVOIR DE DIRE NON EN CONSOMMANT C’EST VOUS QUI L’AVEZ !!! PAS EUX !!! À bon entendeur salut !

        • Tout à fait d’accord !!!!
          Nous avons le pouvoir , il faut juste se le ré approprier en cessant d’agir comme si on n’avait pas le choix !

  5. Bonjour, je viens d’en trouver dans mes tisanes miel/citron de la marque « éléphant »!!

    Bise

    Marie

  6. Il y a une faute de frappe dans votre titre, il manque le « t » à malTodextrine 😉

  7. En regardant la liste des ingrédients d’un bouillon de légumes de marque knorr, je remarque ce nom barbare de maltodextrine, direction google je me renseigne et tombe sur votre article, fort intéressant. Merci pour le partage de toutes ces informations!

    • bonjour,
      quand j’ai vu la composition des potages tout prêt : rayé des cadres ,terrminé je n’en achète plus, par contre j’ai regardé chez casabio , leur potage sont entièrement naturel sans aucun additif !!!

  8. Bonjour,
    Juste un petit message pour vous dire que je suis intolérante au gluten et que je viens d’acheter un paquet de TIC TAC sans malheureusement avoir vérifié les ingrédients…. Malade, je me suis aperçue que sur l’étiquette il y avait du Maltodextrine. Vite Internet et sur ce site je dis merci. Plus de Tic Tac à vie.
    Jamais j’achète ce genre de produits en plus. Voilà, je voulais témoigner.

  9. Bonjour,

    S’il y a du gluten dans la maltodextrine, les fournisseurs devraient le préciser dans la liste des ingrédients sur les produits.
    Merci pour les informations.

  10. Bonjour,
    Je viens de faire suivre votre site à plusieurs de mes amis. Merci pour l’info, et vous avez raison, on nous gave de m… depuis… Bref, s’il n’y avait que ça ! Mais le gluten qui pourrit nos cellules cérébrales, la viande remplie de toxines, les poissons gorgés de minéraux lourds, les légumes traités et irradiés pour « protéger » la conservation en tuant les enzymes dont nous avons tant besoin. Faire ses courses devient un parcourt du combattant ! Alors je mange bio et instincto, c’est à dire cru, c’est plus facile. Plus de cuisine. Je mange ce que la nature m’offre tel quel. Sans ajouter de sel ni de sucre. Si je veux manger sucré, je prends du miel pur, ou je mord dans la canne à sucre. (Je sais, on n’a pas toujours de la canne à sucre chez sois. 😉 ) Si le sel m’attire, je prends des algues, ou je laisse fondre un grain de gros sel dans la bouche. C’est pas compliqué et la santé s’y retrouve ! Voilà, je voulais partager mon opinion. Merci et bonne continuation et surtout, courage !
    Al

  11. C’est n’importe quoi cet article !

     » car la maltodextrine dérivée du blé peut contenir des traces de gluten. » sauf que dans le milieu des amidonnerie l’amidon est séparé du blé et seulement après l’amidon est transformé en maltodextrine et des tests scientifiques sont effectués afin qu’il n’y reste AUCUN trace de gluten dans les produits. Après j’adore le « La maltodextrine qu’elle soit française, bio ou pas reste un produit issu d’une manipulation chimique » seulement vous savez que pour transformer de l’amidon en maltodextrine on utilise des enzymes, enzymes également présente dans votre salive ? un conseil, arrêter d’avaler votre salive, de manger, de vous soigner avec des médicaments car TOUT est chimique dans ce monde. Je suis chimiste et je sais exactement de quoi je parle et cette article n’a aucune référence scientifique, hormis le fait de vouloir censurer la maltodextrine car l’auteur en a peur. Donc je m’adresse à l’auteur, si tu es trop stupide pour examiner toi même ce que tu consomme et bien ne vas pas influencer les autres avec un article totalement faux juste pour ne plus être le seul à avoir peur. Les gens terrorisés par certaines choses comme « les téléphones portables c’est le mal » et qui veulent alors embarquer le plus de gens possible dans leur paranoïa me font bien rire.

    • Avatar GEGE DE SAINTAND
      GEGE DE SAINTAND dit :

      On ne fera jamais changer d’opinion les accros de la gonflette et les passionnés des boissons énergisantes. Ils y en a bien qui consomment du RedBull !
      J’ai dit « la maltodextrine dérivée du blé « PEUT » contenir des traces de gluten. S’il n’y en a absolument pas comme vous le prétendez, pourquoi sur les emballages c’est mentionné « peut contenir des traces de gluten » ? Quant aux tests scientifiques à mon tour de rigoler. J’ai travaillé 40 ans dans l’industrie pour bien connaître ce qu’on peut faire dire à de soi-disant tests scientifiques exécutés en autocontrôle.
      Piètre chimiste qui ne fait pas la différence entre les enzymes NATURELLES telle l’alpha-amylase de la salive qui digère l’amidon et les enzymes industrielles utilisées par l’industrie agroalimentaire. Cherchez l’erreur !
      Maintenant dire que j’ai peur de la maltodextrine, il m’en faut plus pour avoir peur !!!
      Mais désolé, je mange bio, le plus possible, je consomme de saison et de proximité et je refuse par choix et non par peur d’avaler de quelconques panacées soi-disant stimulantes.
      J’ai quelques ans à nom compteur, j’ai été un alpiniste de haut niveau et réalisé quelques premières sans avoir eu besoin de me gonfler les muscles avec des produits « boostant » à la maltodextrine !
      Je respecte votre façon de voir et de penser que je ne partage pas. Libre à chacun de manger ou pas ce qu’il veut ! Même de la m… J’informe seulement quand c’en est !
      C’est n’importe quoi ce commentaire !

    • vous prêchez pour votre église en insultant ceux qui ne partagent pas votre opinion (et ils sont nombreux!).
      je suis allergique au blé, donc à toutes ses molécules dont la maltodextrine. 1 molécule de maltodextrine de blé et je finis aux urgence en ne pouvant plus respirer.
      donc on se demande bien qui raconte n importe quoi.
      Et j espère bien que de plus en plus de personnes ouvriront les yeux et se rendront compte que beaucoup de maladies et d allergies peuvent être évitées, voire disparaître en modifiant son alimentation ou avec l éviction de certains produits.
      j ai été soignée à coups de corticoïdes pendant des années pour une pseudo asthme, alors que le seul soucis était de supprimer le blé et tout ce qui en contient.
      plus d asthme depuis 4 ans, soit depuis qu il n y a plus de traces de blé dans mon alimentation. (blé, gluten, dextrose de blé, maltodextrine….etc)
      et je ne suis pas chimiste et je sais parfaitement de quoi je parle… Et même le doliprane contient du blé.
      Paranoïa…. vaudrait mieux être aveugle que de lire ça !

    • Je vous conseille de visionner les petits documentaires de feue Corinne GOUGET ou de lire son petits recueuil « additifs alimentaires danger » ou de visionner la conférence traduite en français du Docteur BLEYLOCK qui nous parle entre autre du glutamate monosodique et de l’aspartame, comme vous devez le savoir présents dans un maximum de produits alimentaires et aux effets « dévastateurs » scientifiquement prouvés, ou tout simplement lire « le mensonge alimentaire » ou « soja ami ou ennemi de notre santé » (car le soja sous toutes ses formes envahit l’agro alimentaire pour différentes vertus faisant abstraction de la santé publique) etc……suffisamment de documents papiers ou vidéo existent pour alarmer le consommateur ou tout simplement l’informer…..à lui de faire le choix ensuite. Donc l’auteur de l’article que vous prenez plaisir à raillez n’a pas plus peur que vous ou moi-même de tout ça et a seulement pris conscience de la nécessité de réfléchir et d’analyser avant d’ingurgiter ce qui est mis à disposition du commun des mortels dans les supermarchés qu’ils soient hyper/super/bio etc…….

  12. Bonjour,

    Je me permets d’intervenir avec une question : je viens de m’intéresser au lait d’amande et suis allée dans un magasin bio où j’ai acheté du lait d’amande de la marque « Ecomil ». Dans la composition, je trouve de la maltodextrine de maïs, que dois-je en penser ? Merci

  13. Que penser ?
    Et bien le fabricant aurait pu s’abstenir de ragouter ce sucre qui de dit pas son nom, et rien ne prouve que la maïs dont il est issu n’est pas transgénique comme le sont les maïs d’origine américaine qui sont utilisés.
    Vous pouvez consommer votre lait d’amande, mais quand vous en rachèterez changez de marque …

  14. Re-bonjour,
    Merci pour votre réponse. Pour info, voilà ce que j’ai trouvé sur le site de la marque en question. Peut-être un moyen de se « déculpabiliser »!
    C’est un sujet intéressant qui mériterait de s’y attarder(procédé d’hydrolyse par enzyme bio ou non), mais je ne suis pas une scientifique ! en ce qui me concerne, j’éviterai d’en consommer à l’avenir. Bon après-midi.
    Voici le texte:
    « Maltodextrine de maïs

    La maltodextrine est une poudre hygroscopique de couleur crème. Elle est obtenue par l’hydrolyse partielle de l’amidon par un procédé enzymatique classique total utilisant une alpha-amylase bactérienne, suivie d’un séchage jusqu’à un niveau d’humidité de 3% à 5%. La maltodextrine est un mélange d’oligosaccharides et de polysaccharides.

    Les maltodextrines de maïs proviennent de l’amidon du maïs. Elles sont classées selon leur degré d’hydrolyse par « dextrose équivalent » ou D.E. Il s’agit d’une mesure des sucres réduits présents considérés comme du dextrose et exprimée en pourcentage du total de la substance sèche. Les maltodextrines peuvent aller jusqu’à 20 D.E. Plus le D.E. est faible (moins l’hydrolyse est poussée), moins la maltodextrine est sucrée et donc plus elle se rapproche de l’amidon. EcoMil utilise toujours de la maltodextrine de maïs à faible D.E. qui est une bonne source de sucres complexes à faible indexe glycémique.

    Il n’existe qu’un moyen pour obtenir de la maltodextrine de maïs bio : grâce à un procédé d’hydrolyse enzymatique. Une enzyme est un catalyseur naturel, facilement créé et éliminé par le corps humain et qui, de plus, disparaît pendant le process. La principale différence entre ce procédé d’hydrolyse enzymatique bio et celui de la maltodextrine « non bio » est que, dans le cas du second, des acides synthétiques obtenus par procédés chimiques, sont utilisés.

    Notre fournisseur de maltodextrine de maïs est Agrana, une entreprise autrichienne, fournisseur certifié de produits Bio et leader en Europe Centrale et Europe de l’Est. Cette entreprise est fortement engagée en faveur d’une approche durable de l’exploitation des ressources naturelles, approche appuyée par les politiques gouvernementales comme par exemple l’interdiction des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) en Autriche.

  15. Avatar Frankiz64
    Frankiz64 dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour votre article que je trouve fort intéressant. Je m’intéresse de près à notre alimentation depuis quelques années, tous ces additifs qui pourrait-on croire ne servent qu’a nous vendre des médocs par la suite, histoire de faire tourner l’économie.
    Donc pour ma part je n’ai pas trop de mal à faire le tri , et consomme plutôt local et de préférence bio lorsque ce n’est pas blindé d’additifs…
    Mais si aujourd’hui je vous écrit c’est que suite à cet article , je me trouve confronté à un dilemme: je suis papa depuis 2 mois de magnifiques petits jumeaux, après un allaitement compliqué nous avons arrêté notre choix sur un lait bio 1er âge à base de lait de vache, pour mon fils tout se passe bien mais ma fille essuie un douloureux reflux, le gaviscon ou autres polysilane quime charme guère,chargés d’acide benzoïque (e218,e216)qui engendre de l’hyperactivité asthme urticaire troubles digestifs problème de croissance ou neurologique et plus si affinités,ou d’autres colorant(e124,e122)azorubine, carmoisine ou ponceau 4r provoquant allergies rhinites insomnies oedème avec peut-être en prime un cancer etc… entre autres additifs ou composants que je n’arrive pas encore à déchiffrer …Ce problème de reflux étant certainement dû à une intolérance au gluten et ne trouvant pas encore de lait de femelle humaine dans les rayons de nos supermarché…Je choisi donc de me tourner vers un lait de riz bio apparemment au top sauf que le 1er composant de ce breuvage à presque 50€ le litre n’est autre que de la maltodextrine… et là je suis paumé, une alternative est-elle encore envisageable? Toutes les maltodextrines sont-elle à mettre dans le même sac, quitte à choisir son poison, est-il possible de faire un choix, un jeûne de 6 mois à leurs âge ,je ne pense pas qu’il apprécient…..

    En tous cas merci de nous avoir éclairé sur ce fameux e621 qui je pense est avec l’aspartame les fléaux de notre alimentation moderne!

    Source: Corinne Gouget « additifs alimentaires DANGER »

  16. Ce que je peux dire c’est seulement un témoignage : Une de mes filles a eu 2 filles (famille de filles !) la première qu’elle n’a pas pu allaiter a eu d’épouvantables reflux et a été nourrit au lait de vache maternisé + Oméprazol (inhibiteur de pompe à protons) c’est un mauvais départ dans la vie. Ca a été mieux dès qu’elle a mangé autre chose que du lait.

    La seconde fille est nourrit au lait de chèvre bio pour bébé trouvé en magasin bio et là aucun problème !

    Bon courage

  17. Bonjour,
    Après avoir vu la vidéo de Corinne Gouget « Danger dans nos assiettes », j’ai entrepris, loupe en main pour lire les listes d’ingrédients, un nettoyage par le vide de mes placards d’épicerie pour éliminer tous les produits(essentiellement Bio) contenant aspartame et glutamate. Il y en avait beaucoup !
    Ce faisant, le terme de maltodextrine trouvé sur un sachet d’épices d’assaisonnement pour Chili con carne (que j’utilisais sans la viande) m’a questionné.
    Je vous remercie d’avoir répondu à cette interrogation par cet article très intéressant, je ferai dorénavant mes mélanges d’épices…
    En conclusion, je crois bien que la règle simple que nous devons suivre est de ne plus rien acheter provenant de l’industrie agro-alimentaire, même Bio, utiliser des produits bruts de la meilleur qualité et de touts transformer nous même comme le faisaient nos arrières grand-mères, encore faut-il en avoir le temps !
    Je fais encore confiance à la marque de biodynamie Demeter, en connaissez-vous d’autres fiables ?
    Je vous remercie de votre réponse – Anne

  18. Avatar gege de saintand
    gege de saintand dit :

    Bonjour

    Merci pour votre commentaire concernant la maltodextrine.

    Je ne saurai pas vous conseiller des marques d’aliments BIO vraiment fiables, surtout quand on sait que Monsento c’est mis sur ce marché juteux !!

    J’ai proscrit de mes placards par exemple tous les « bouillons cubes ». Je congèle dans de petits récipients mes bouillons de pot au feu et autres bouillons de légumes, que j’utilise quand j’ai besoin de « mouiller » une préparation, un rizotto par exemple.

    Bonne journée

  19. bonjour

    je viens d’acheter pour mon chat de l’extrait de pépins de pamplemousse en cachets dans 1 magasin bio près de chez moi, sur les conseils d’une naturopathe mais je me suis trompée c’était en gouttes et elle m’a fait justement remarquer qu’il y avait de la maltodextrine, il a depuis qu’il a 3 mois un gros coriza chronique, croyez vous que ce soit encore plus mauvais pour lui

  20. Je ne pense pas que cela soit bien grave, quelques gouttes de temps en temps…

    C’est un sucre avant tout et c’est mauvais pour ceux qui en abusent. Comme pour tout.

    • Bonjour,

      je m’apprêtais à commander du Green Magma (jus d’herbe d’orge), et même s’il est bio, lui aussi contient de la maltodextrine (liste des ingrédients : Ingrédients issus de culture biologique contrôlée, sans OGM et sans gluten : jus d’herbe d’orge fraîchement récoltée, maltodextrine, farine de riz…) !
      Il est précisé chez Celnat que cette maltodextrine obtenue à partir du tapioca, sert à la cristallisation et à l’enrobage des particules (effet anti-oxydation, favorise l’assimilation du produit, enlève l’amertume du goût…). Et que d’autre part, il n’y a pas de mono glutamate de sodium dans cette maltodextrine bio.
      Si je comprends bien l’utilité de la chose, la dernière information me fait me poser les questions suivantes : y a t-il vraiment du monoglutamate de sodium (qui est répertorié comme dangereux) dans la maltodextrine, et si oui la dangerosité de la maltodextrine pourrait-elle s’expliquer uniquement par la présence de monoglutamate de sodium (dans ce cas, pas de problème avec le Green Magma) ou par autre chose ??

      Désolée si la question est un peu pointue, j’espère que quelqu’un pourra me répondre…

  21. Gardez toujours à l’esprit que les compléments alimentaires tel le Green Magma son des produits « industriels » derrière qui se trouvent des multinationales qui se sont engouffrées dans la juteuse filière bio !
    Faites vous en une idée en regardant cet :
    article de KOKOPELLI
    Préférez les producteurs artisanaux locaux. Le bio n’est plus malheureusement une garantie. Si vous cherchez un excellent complément alimentaire optez pour la spiruline. C’est une micro algues qui est à l’origine de la vie sur terre. C’est autre chose que l’invention japonaise récente et industrialisée du Green Magma !

  22. Avatar Maman de Roméo
    Maman de Roméo dit :

    Bonjour,
    Pour l’instant j’allaite mon enfant, mais en faisant des recherches je me rends compte de la liste hallucinante des produits mis dans les laits maternisés !!!
    Maltodextrose en tête même dans les laits bio !!! Il y a même de la taurine !
    Voilà je ne sais que dire… Ah si : Au secours !
    Leurs formules sont incompréhensibles…
    Alors moi je mange le plus possible bio ou local agriculture raisonnée et je vais donner à mon fils à ces tout premiers mois de développement de la pure merde.
    Voilà voilà …

  23. Bonjour et merci pour votre commentaire.

    Pour compléter votre connaissance du sujet vous pouvez voir cet article :

    http://www.dur-a-avaler.com/lait-maternise-lhistoire-dune-escroquerie/

    Préférez le lait de CHEVRES maternisé au lait de vache. Vous éviterez l’intolérance au lait de vache et surtout les douloureuses remontées acides des nourrissons à qui il faut alors donner du MALOX (anti acide) ou de l’OMEPRASOL (inhibiteur de pompe à protons). Mauvais départ dans la vie !

    Attention aussi à la composition des tétines et des biberons … (pas biberon en plastique si possible)

    Quand à la maltodextrine, si elle n’est pas issue de céréales transgéniques et à part le fait que ce soit un produit industriel, il faut faire avec. Les industriel ne savent plus sucrer leur préparations avec autre chose. C’est malgré tout un moindre mal par rapport à l’aspartame !

    La taurine, il y en a dans le lait maternel naturellement, si ça peut être une consolation.

    « L’élevage » des enfants devient difficile …

    Bon courage à vous

  24. Avatar Paul annick
    Paul annick dit :

    Depuis peu de temps je bois du lait d amande bio et je viens de voir que ça contient du maltodextrine de mais on ne sais vraiment plus ce que l’on doit manger

  25. Avatar Paul annick
    Paul annick dit :

    Depuis peu de temps je bois du lait d amande bio et je viens de voir que ça contient du maltodextrine de mais on ne sais vraiment plus ce que l’on doit manger , je n’ai jamais mis de commentaire

    • Bonjour,
      Je suis « condamnée » au lait d’amande aussi et celui de « Perl’Amande » ne contient pas de maltodextrine. Je ne fais pas de pub pour la marque qui utilise parfois des additifs aussi, mais leur lait d’amande neutre (pas ceux avec des « goûts ») est celui du marché qui contient le moins de choses rajoutées. Je n’évite pas systématiquement la maltodextrine, mais sur un produit que l’on utilise au quotidien, cela me semble mieux. J’espère que cela a pu vous aider;
      Cordialement,
      Magali

  26. Avatar titine bio
    titine bio dit :

    Depuis 4 ans je prends pour mon arthrose cervical  » chondrosteo » et j etais confiante pour ses ingrédients naturels ! De plus effets garanties , je ne souffre plus de douleurs comme avant et voilà que je lis votre article pour une recherche sur le garcinia pur pour voir si ce produit n est pas néfaste pour la santé ; et je trouve dans la composition ce maltodextrine . Je suis perplexe pouvez vous me conseiller ? Merci pour vos précieux conseils .

  27. Avatar gege de saintand
    gege de saintand dit :

    Bonjour,

    La maltodextrine n’est pas un poison violent ! Ce qu’on peut lui reprocher c’est le fait que ce soit un produit de synthèse et non un produit naturel. Le risque avec certains de ces produits c’est leur origine et leur mode de fabrication.

    La maltodextrine est seulement ajoutée pour son goût et un apport en sucre elle n’a pas de valeur thérapeutique par elle même.

    Un peu de maltodextrine dans un complément alimentaire contre l’arthrose, c’est dommage de la part du fabricant, mais ce n’est pas grave et c’est sans conséquence. Ce n’est pas comparable avec les boissons énergisantes dont certaine personnes font une grande consommation.

  28. C’est bien de vouloir renseigner les gens, toutefois, il serai bien d’être mieux renseigner et de ne pas donner de mauvaises infos sur un produits , la maltodextrine en l’occurence
    Le problème n’est pas tes croyance qui sont fausses mais le fais que tu amène les gens a y croire, a vérifier les ingrédients de tel ou tel chose et leur faire peur
    non la maltodextrine n’est pas mauvaise .
    D’ailleurs j’ai pu remarquer sur ta remarque importante de fin que tu n’assumer pas les inexactitude , soit tu n’est même pas sur de toi, mais les gens se seront bien souvent arrêter de lire au fais que ce n’est pas bon pour la santé .
    La liberté d’expression comme tu l’appel est bien quand on y emmène pas des certitudes complétement fausse ou a garder pour dans les repas de famille si tu veut mais pas sur internet, car y’a déjà assez de conneries qui circule
    sans rancune , mais a l’avenir si tu fais un article, intéresse toi plus au sujet et soit sur de ce que tu avance car l’initiative est bonne, dommage

  29. et je précise que je ne prend pas de maltodextrine en complément « mais je me suis renseigner dessus » par rapport a votre remarque sur le fait qu’on ne fasse pas changer d’avis les accros de la….., de la quoi ??? encore une énorme conneries , la gonflette n’existe pas , essai de souffler dans tes muscles ou d’y injecter de l’air pour voir ce que ça donne et tu me reparlera de gonflette, parle de ce que tu connais, cela sera mieux.
    dernière chose que je dois t’accorder , on ne peut éviter certains organisme industrielles de faire de la merde et en effet on peut trouver de la maltodextrine ou tout autres compléments a prix concurentiel et la certainement que en effet tes éléments sont justes sur ces produits mais il ne faut pas faire une généralités de mauvaises personnes faisant de la merde pour faire plus d’argent

  30. Il y a tant d’autres additifs, la liste est énorme… comme la tartrazine p. ex. présente surtout dans les bonbons. Pauvres enfants, ils sont attirés par la belle couleur du colorant jaune cancérigène.

  31. Désinformation pur et simple.
    La malto est extraite de blé , maïs etc.. C’est simplement un sucre complex a IG élevé.

    Premièrement , elle n’est en aucun cas cancerigène ( Attention bientôt on parlera de l’eau du robinet cancerigène a ce rythme..)

    Les pseudo « études » menée qui aboutisse à de tel résultats apocalyptique viennent de pseudo scientifique ayant méné des experience douteuse tel que : Nourrir des Rats uniquement avec des frommages a hamberger durant 30j.

    Donc , résultats absolument infondé. Premièrement ce sont des rats , deuxiemement qui se nourrit exculsivement de frommage a hamberger pendant 30J ?

    Et surtout quel son les dosage de malto par rapport au poid de corp du rat…

    Si la Malto serait aussi nocive que vous la décrivez , elle serait interdite et retiré de tout aliment dans l’Union européenne.

    Elle n’est pas « naturel » au sense strict du terme , mais certainement pas nocive a des dose normales.. Apres si tu mange 2 kg de malto par jour c’est sur que là.. 😉

  32. Bravo pour votre article très intéressant et qui laisse le libre choix de pensées et d’actions personnelles aux gens. C’est en cherchant les détails concernant la Maltodextrine que je suis « tombée » directement sur votre site.
    Bonne continuation pour vos infos plubliées!
    Laurence

  33. Je suis tombée par hasard sur votre article qui m’a l’air bien alarmant. Je suis d’accord avec l’idée que les groupes agro-alimentaires ne cherchent qu’a faire des profits et se moquent pas mal de la santé des consommateurs…sauf si ceux-ci se rebiffent et font de la mauvaise publicité à leurs produits, alors continuez à en faire, ça leur fera les pieds! Concernant la maltodextrine je ne sais plus trop que penser : mon mari est diabétique et le glucose lui est interdit, même le miel (un cousin diabétique est mort du cancer du pancréas après avoir consommé du miel à la place du sucre raffiné). Les édulcorants sont un pis-allé pour ces personnes malades, mais pas tous, comme par exemple le fructose qui est mauvais pour les triglycérides. On ne sait plus très bien à quel saint se vouer!

  34. Non mais il faut arrêtez de recommander la spiruline bon sang… surtout si vous ne manger pas de nourritures animales, la spiruline comme la chlorella n’est pas faites pour notre système digestifs elles contiennent des analogues de plusieurs vitamines (b12) qui non seulement réduit l’absorption mais qui en plus empêche l’activitée biologique de la dis vitamine bref pour en revenir à l’article concrètement pour vous tous ce qui n’est pas naturel n’est pas sain ? logique mais sans aucune études précises vos arguments tombent dans l’eau .

  35. Je rajoute que vous faites la polémique autour cette maltodextrine mais vous recommander vous aussi quelque chose de dommageable (spiruline) qui elle même peut être contaminer par des micro organismes (même en étant naturel) plus l’information dans mon poste ci-dessus.

  36. Vos infos sur la spiruline datent un peu. Lire ci-après pour vous mettre à jour :

    La vitamine B12 est indispensable à notre santé. Sans elle, apparaîtrait une pathologie mortelle connue sous le nom d’anémie pernicieuse. Notre organisme étant incapable de la synthétiser, il lui faut la trouver dans l’alimentation d’origine animale et les produits laitiers. Un problème pour les végétariens et les véganes, mais également pour les personnes âgées, dont la capacité à fixer la vitamine B12 décroît avec l’âge. En dépit des recherches les plus récentes, on lit encore que la spiruline ne contiendrait pas ou peu de vitamine B12, ou qu’elle ne serait pas assimilable par notre organisme. Qu’en penser ? Le Comptoir des Spirulines vous informe. Et, pour commencer, vous donne un indice : le philosophe japonais Toru Matsui s’est nourri exclusivement de spiruline pendant quinze ans et n’a jamais présenté le moindre symptôme d’anémie pernicieuse…

    La vitamine B12 de la spiruline : forme, quantité et bio-disponibilité

    C’est en 1926 que George Whipple, George Minot et William Murphy (prix Nobel de médecine en 1934) achevèrent de démontrer que des extraits de foie pouvaient combattre certaines formes d’anémie. Partant de ce constat, des études furent menées pour tenter de déterminer le « facteur intrinsèque » contenu par le foie et indispensable à notre organisme. En 1948, Karl Folker puis Lester Smith parvinrent à l’isoler : il s’agissait de la cobalamine, molécule plus communément appelée vitamine B12 et appartenant au sous-ensemble des corrinoïdes (grosses molécules portant en leur centre un atome de cobalt).

    La cobalamine ou vitamine B12 existe sous quatre formes :
    • deux formes actives : l’adenosylcobalamine et la méthylcobalamine, présente dans la spiruline ;
    • deux formes inactives que notre organisme peut métaboliser sous forme active : l’hydroxocobalamine, généralement utilisée sous forme de solutions stériles destinées à être injectées, et la cyanocobalamine, couramment utilisées dans les compléments synthétiques.
    Les autres formes de vitamine B12 sont en réalité des analogues (également appelés « pseudo-vitamines B12 »), c’est-à-dire des molécules appartenant au même sous-ensemble des corrinoïdes mais jugés inactifs.

    Le professeur Wanabe fut le premier, en 1999, à publier une étude sur la vitamine B12 présente dans la spiruline (1). Cherchant à en connaître la teneur réelle, il eut recours à la méthode microbiologique et à des tests de chimiluminescence. Les mesures obtenues par la méthode microbiologique étaient 6 à 9 fois supérieures à celles obtenue par chimiluminescence, mais il estima la quantité de vitamine B12 à 17 % des corrinoïdes présents dans la spiruline. En 2002, il réitéra ses mesures par méthode microbiologique, sans toutefois parvenir à distinguer avec une précision suffisante les molécules de vitamine B12 de leurs analogues (2).

    C’est seulement en 2010 que des mesures suffisamment fiables furent réalisées. Une étude dirigée par le professeur Kumudha et réalisée par essai microbiologique et test de chimiluminescence, permit de quantifier précisément la teneur en vitamine B12 de la spiruline : respectivement 38,5 µg (+/- 2 µg) et de 35,7 µg (+/- 2 µg) pour 100 g de spiruline sèche (3). Le professeur Kumudha identifia également la forme de vitamine B12 présente dans la spiruline : la méthylcobalamine, qui présente la particularité d’être trois fois mieux assimilée que les cyanocobalamines couramment utilisées dans les compléments synthétiques.

    Si l’on se fonde sur les résultats obtenus lors de cette dernière étude, on peut en déduire qu’une dose journalière de 3 g de spiruline apporte environ 1,1 µg de vitamine B12, soit 44 % des apports journaliers recommandés (AJR) (2,5 µg). C’est légèrement supérieur au seuil standard de vitamine B12 fixé par l’OMS (1,0 µg) et plus de deux fois le seuil minimal absolu (0,48 µg).

    La présence d’analogues de vitamine B12 dans la spiruline : inutile et nuisible ?

    Dans les années 1960, des molécules très similaires à la cobalamine furent découvertes : appartenant comme elle au sous-ensemble des corrinoïdes et présentant des structures très proches, elles furent qualifiées d’analogues B12. Portée par une méthode qui ignorait la distinction entre composés actifs et composés inactifs chez l’homme, la communauté scientifique des années 1970 fut prise d’un enthousiasme excessif pour ces analogues, jusqu’à ce qu’on découvre dans les années 1980 qu’une partie non négligeable d’entre eux n’étaient pas assimilable par le corps humain. Cette découverte discrédita les analogues B12 dans l’esprit de certains médecins, pour qui ils seraient inutiles (car inactifs) et nuisibles (au motif qu’ils bloqueraient l’absorption de la vitamine B12 en occupant ses sites récepteurs).

    Ces craintes furent rapidement démenties par les études ultérieures, qui mirent en évidence que le foie lui-même contenait 9 fois plus d’analogues que de vitamine B12 proprement dite, que d’autres aliments contenant essentiellement des analogues corrigeaient également les anémies pernicieuses et que la vitamine B12 elle-même se trouvait partiellement convertie en analogues par l’organisme humain. Surtout, on découvrit qu’il existe plusieurs types d’analogues B12 :

    • certains analogues interagissent favorablement avec l’absorption de B12 : ils sont appelés « cofacteurs B12 »
    • certains analogues peuvent remplacer la vitamine B12 dans certaines de ses fonctions essentielles : ils sont dits tangents
    • certains analogues sont neutres ou inactifs, c’est-à-dire dépourvus d’action biologique dans le métabolisme : ils sont parfois appelés « pseudo-vitamines B12 »
    • certains analogues, enfin, bloquent l’absorption de la vitamine B12 en occupant ses sites récepteurs : ils sont parfois appelés « anti-B12 ». Seuls ces derniers sont nuisibles.

    Les recherches les plus récentes menées sur différents microorganismes ont démontré leur capacité à produire majoritairement de la pseudo-vitamine B12 et à l’utiliser comme cofacteur pour toutes leurs enzymes B12-dépendantes. Autrement dit, des analogues longtemps considérés comme inactifs et inutiles ont en réalité une fonction bien précise et se révèlent être « des cofacteurs majeurs pour de nombreux organismes » (4). Dans le cas de la spiruline, une étude dirigée par le professeur Takinoa et publiée en 2010 a mis en évidence qu’un analogue jusqu’alors jugé inactif, l’adeninylcobamide, était en réalité utilisé par les cellules de la spiruline comme cofacteur de la méthionine synthase, une enzyme qui permet la biosynthèse de la méthionine (un acide gras essentiel) à partir de l’homocystéine, dont elle régule ainsi le taux dans le sang (un taux excessif étant un facteur des risques d’accidents vasculaires) (5).

    Spiruline ou complément synthétique : quelle vitamine B12 choisir ?

    La forme de vitamine B12 commercialisée en tant que compléments synthétiques est la cyanocobalamine. Il s’agit d’une forme synthétique de provitamine B12, qu’on ne trouve pas dans le milieu naturel et qui ne devient active qu’en étant métabolisée dans l’organisme. Pour l’industrie, elle présente l’avantage d’être la forme de vitamine B12 la plus stable à l’air libre et la plus facile à cristalliser et à purifier une fois produite par fermentation bactérienne ou par synthèse in vitro. Elle présente toutefois l’inconvénient d’être trois fois moins assimilable que la méthylcobalamine (6), forme naturelle de vitamine B12 présente dans la spiruline, et peut comprendre jusqu’à 90 % d’analogues.

    Il faut ajouter que les bactéries à partir desquelles les compléments synthétiques sont fabriqués sont très généralement des OGM, qui représentaient plus de 80 % de la production mondiale en 2001. Les bactéries concurrentes sont d’origine chinoise et il n’est guère aisé de savoir si elles en sont également. Mais les bactéries OGM offrant un rendement trente fois supérieur, il serait surprenant que les producteurs chinois ne recourent pas aussi au génie génétique. Quoi qu’il en soit, il semble établi que le premier producteur mondial de vitamine B12 synthétique, Sanofi Chimie, a recours aux bactéries OGM, tandis que des doutes planent d’autant plus sur le Veg-1 que les microorganismes ne sont pas concernés par la réglementation européenne sur l’affichage obligatoire de la présence d’OGM et que le site d’information sur les OGM en Union Européenne GMO Compass indiquait explicitement que les vitamines B12 synthétiques sont pratiquement toujours fabriquées à partir d’OGM (7).

    Convaincu qu’une alimentation saine doit rester la source première de vitamine B12 pour l’homme, le Comptoir des Spirulines vous propose un aliment riche en vitamine B12 naturelle, produit artisanalement et sans OGM.

    (1) Watanabe F. & al.: Pseudovitamin B(12) is the predominant cobamide of an algal health food, spirulina tablets. J Agric Food Chem. 1999 Nov; 47(11):4736-41.
    (2) Watanabe F. & al.: Characterization and bioavailability of vitamin B12-compounds from edible algae. J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo). 2002 Oct; 48(5):325-31.
    (3) Kumudha A. & al.: Purification, Identification, and Characterization of Methylcobalamin from Spirulina platensis. J Agric Food Chem, Aug 2010.
    (4) Roselli S. : Génomique fonctionnelle de la dégradation microbienne du chlorométhane. Thèse soutenue publiquement le 15 décembre 2009 – Université de Strasbourg.
    (5) Tanioka Y. & al.: Methyladeninylcobamide functions as the cofactor of methionine synthase in a Cyanobacterium, Spirulina platensis NIES-39. FEBS Lett. 2010 Jul 16;584(14):3223-6. Epub 2010 Jun 17.
    (6) « Methylcobalamin » in Alternative medecine review 3(6):461-3 (1998).- See more at: http://www.comptoirdesspirulines.fr/sante/vitamine-b12-et-spiruline/#sthash.r47wosuM.dpuf

  37. Avatar Dumas Gabrielle
    Dumas Gabrielle dit :

    Merci pour les infos On n’est pas suffisamment vigilant sur les compositions !
    L’industriel ne veut que faire des profits ! …Même BJORG dont MONSANTO est désormais actionnaire!!!! Dans sa boisson :amandes noisettes ,il y a en fait 24 g de noisettes et 16 g d’amandes pour 1 litre !Ce n’est pas grand’chose !!! on comprend mieux pourquoi il y rajoute de l’arôme naturel …(qui ne veut pas dire extrait naturel de …) et de la maltodextrine en plus !!!
    Il faut lire les compositions et en tirer les conclusions et pourquoi pas faire son lait d’amandes et de noisettes soi même avec plus de matières premières!!! sans additifs donc meilleur pour la santé !!!

  38. Bonjour et vraiment intéressant. Je connais un producteur (vraiment sympas, ses ânesses aussi !) de lait d’ânesse conseillé pour les nourrissons et bien sûr les adultes. Je lui parle de vos remarques et il me dit de faire attention si vous en prenez sous forme de poudre. Des méthodes de séchage utilisent de la maltodextrine. Mais à boire frais, c’est très différent des autres lait, quasiment pas de graisse, peu goûteux avec un léger goût amande/noisette mais il faut passer l’idée de ne pas apprécier boire du lait cru. On s’y habitue. http://www.asineriedudolmen.fr

  39. il y en a même dans certains médicaments:dans les sachets pour réhydrater les nourrissons(dextrose et maltodextrine)chridani

  40. il y en a même dans certains médicaments:dans les sachets pour réhydrater les nourrissons(dextrose et maltodextrine)

  41. Je viens d’en trouver dans des gélules de Ginko biloba :-/

  42. il faut aussi signalé , les gélules de plantes, en bio et gélules végétale on retrouve se produit ou un autre tout aussi dangereux , résultat j’en prends beaucoup j’ai des articulations douloureuses, depuis que j’ai vue cela je vais chercher des plantes sans gélules !! en prendre sur un long terme je ne pense pas me soigné !! et si la gélule n’est pas végétale c’est du bovin !………….

  43. Avatar Jean-Michel
    Jean-Michel dit :

    Après parcouru tous ces avis avisés, que pensez-vous de la campagne d’interdiction du DHMO. Une autre molécule toxique que les industriels sans scrupule nous forcent à ingérer jour après jour à notre insu dans des dosages qui à la longue deviennent fatals. Allez voir, c’est édifiant et consternant.

    http://www.dhmo.org/translations/french/facts.html

  44. Avatar gege de saintand
    gege de saintand dit :

    Merci de votre commentaire. C’est effectivement édifiant !
    Je vais mettre ce lien en évidence.

    http://www.dhmo.org/translations/french/facts.html

  45. Merci du fond du coeur pour tous ces liens et ces références en fin d’article (sources). C’est en effet grâce à des efforts semblables de recherche scientifique que l’on fait progresser la connaissance générale.
    Sans parler du gain significatif de transparence vis-à-vis de vos lecteurs qui peuvent ainsi avoir confiance dans la véracité de vos dires.

    Cordialement,

    MKF

  46. Puisque la maltodextrine est dangereuse donnez moi une recette de boisson pour s’hydrater pendant une sortie à velo de 80 à 100 km soit environ 4heures je prends une boisson qui se rapproche du plasma sanguin composé pour 1 litre de 20 cl jus d’orange, 1 cc miel, 40g de maltodextrine , 1 cc de sel et le reste en eau .

  47. Bonjour,

    Je viens de voir dans le produit 804 de la maltodextrine car je m ‘apprête a faire un régime, pensez vous que je peux remplacer ce produit en fessant moi mème ma mixture. Cordialement. Catherine

    Diet Soupe: Maltodextrine ; Fibres végétales ; Légumes déshydratés 16% (oignons, tomate, céleri, poivrons rouges, choux vert,) ; Arômes ; Dextrose ; Sel ; Epaissisant : gomme de xanthane ; Saccharose ; Hydrolysat de protéines végétales ; Extrait de levure ; Matière grasse végétale ; Sirop de glucose ; Amidon de maïs ; Plantes aromatiques ; Exhausteur de goût : glutamate de sodium ; Emulsifiant : lécithine de tournesol ; anti-agglomérant : silice colloïdale.
    Contient des traces de lécithine de soja, de gluten, de lactose, de moutarde et de céleri.

  48. Bonjour , je voulais savoir quelle dose de maltodextrine ne faut il pas dépasser (approximativement ».
    Tout légumes ayant de l’amidon en contient; le risque se situe donc au niveau du glutamate contenue dans la maltodextrine? Ou plutôt la quantité ?
    Puis je me disais MALTOdextrine …. donc il y as les amidon et les malt qui en contienne … 😰 les appellations changent pour mieux nous le faire avaler .
    D’ailleurs ce qui m’outre c’est les cubes de bouillons de certaines marque stipulant : sans exautheur de goût ou glutamate. …et ont y trouve de la maltodextrine c’est donc mensonger .

    • Le PB de la maltodextrine c’est que c’est un sucre de synthèse tiré industriellement de l’amidon de maïs (transgénique ?) et notre alimentation n’en a pas besoin!
      Il faut éviter le sucre ajouté qui « nourri » les cancers latents ou déclarés et favorise l’obésité et le diabète.
      C’est comme tout, un peu oui (un bouillon cube de temps en temps), des canettes de boissons énergisantes plusieurs fois par semaine non.
      Le glutamate contenu dans la maltodextrine est ajouté en plus et ne vient pas de la maltodextrine.

  49. Avatar clairvoux
    clairvoux dit :

    Bonjour,

    Nous avons acheté un « Bouillon cube Volaille dégraissé » de LEA NATURE Jardin BiO.
    Je regarde les ingrédients et je lis : « maltodextrine* ». En me reportant à l’astérisque, je peux lire : « conformément à la réglementation en vigueur sur le mode de production biologique ». Je me demande ce que vient faire « biologique » là-dedans ! Le procédé est carrément chimique ….. avec des sulfites !

    D’ailleurs on se demande bien ce que vient faire ce produit dans un « bouillon cube » sinon de créer une accoutumance.

    Bref, on l’a compris, on se moque de nous ; surtout quand on mentionne sur le paquet : « Certifié AB Agriculture Bioloqique ».

    Alors ma conclusion sera : on peut ne pas l’acheter.

  50. Je fais un « régime » sans sucre ajouté et je traque tous les sucres ajoutés dans les produits industriels. J’en ai
    parlé à mon cardiologue et c’est lui qui a attiré mon attention sur la maltodextrine. Heureusement car je ne savais pas que c’était une sorte de sucre. Il m’a dit qu’il y en avait même dans certaines boîtes de sardines ! Il m’a confirmé que c’était mauvais mais comme on dit: c’est la dose qui fait le poison. Alors ne diabolisons pas ce produit
    mais évitons-le autant que possible.

  51. Avatar shortlife
    shortlife dit :

    Bonjour, j ai adoré le titre de cet article qui m a bien fait rire et attiré l attention ^^

    Heureusement qu il y a encore des personnes conscientes comme toi !
    Et helas ce n est qu une ingredient parmis un milliard d autres additifs tout aussi dangereux …

    Tant que les gens seront aussi insouciants et superficiels, l alimentation et le monde ne progressera pas …

  52. Avatar shortlife
    shortlife dit :

    merci beaucoup au fait 🙂
    (je ne sais plus si je l avais dit Oo)

  53. Son seul défaut est celui des sucres ajoutés. Sauf allergie avérée il n’y a pas de danger.

  54. Avatar Marion Madamour
    Marion Madamour dit :

    C’est le premier ingredient ou presque dans beaucoup de lait maternisé 🤪🤪😭😭