Attention à Avaaz et Change .org ces sites de pétitions.

Partager

Avaaz

Qui est derrière ces pétitionneurs? Le témoignage de Kokopelli.

Kokopelli est une association à but non lucratif, fondée en 1999 par Dominique et Sofy Guillet, et qui a pris le relais de Terre de Semences et du Jardin Botanique de la Mhotte fondés, dans l’Allier, respectivement en 1992 et en 1994.
Les militants de l’association œuvrent pour la Libération de la Semence et de l’Humus et la Protection de la Biodiversité alimentaire, en rassemblant tous ceux et toutes celles qui souhaitent préserver le droit de semer librement des semences potagères et céréalières, de variétés anciennes ou modernes, libres de droits et reproductibles.

Communiqué de Kokopelli :

« L’Association Kokopelli a décidé de présenter « Avaaz : un écran de fumée occultant les bombes libératrices à uranium appauvri », – un article d’investigation concernant l’organisation Avaaz, rédigé par Dominique Guillet et posté sur son site Liberterre – car nous sommes scandalisés qu’une pétition en défense de Kokopelli ait été présentée, sans notre consentement, par cette organisation militariste.
Cette pétition, de plus, colporte des informations complètement erronées.

Depuis plusieurs mois, nous ne cessons d’informer nos amis et clients que nous n’avons pas été condamnés par la Cour Européenne de Justice à stopper nos activités, que nous ne sommes pas fermés, que nous continuons d’exister et que nous continuons de distribuer des semences.

Par la même occasion, nous dénonçons tout autant l’opacité de l’organisation « Change.org » qui, elle aussi, a mis en ligne une pétition concernant Kokopelli sans notre accord.
Ces sites pétitionnaires sont une gigantesque farce : Dominique Guillet, en utilisant une fausse adresse e-mail et un pseudonyme, a lancé une parodie de pétition adressée au directeur de Change.org pour demander que la pétition pour sauver Kokopelli soit supprimée !
Cela prouve amplement le niveau de non-sécurisation de Change.org – une organisation basée à San Francisco, employant plus de 100 salariés et mettant en ligne 500 nouvelles pétitions tous les jours.
La première question fondamentale que l’on doit se poser : quels sont les gentils financiers qui rémunèrent plus de 100 salariés chez Change.org ?
L’un de ces gentils financiers est l’incontournable milliardaire prédateur George Soros, évoqué dans l’article de Dominique sur Avaaz, car Change.org fait partie de Media Consortium, un pseudopode de l’empire Soros.
Change.org et Avaaz partagent de la même opacité quant à leurs finalités intrinsèques ; d’ailleurs, Ben Wikler, le directeur de campagne d’Avaaz vient de devenir le vice-président et directeur exécutif de Change.org.
Quel est l’objectif réel de toutes ces pétitions – prétendument destinées à sauver Kokopelli (par exemple) – dont le premier effet collatéral est de semer le doute, dans le public, quant à notre capacité de continuer notre travail de libération des semences et d’exister ?
Nous remercions tous les amis de Kokopelli de faire circuler ce présent communiqué. »

Avaaz et Change.org vous feront signer tout et son contraire, toujours présent pour récolter des adresses mails , renseignements puis spammer les gens afin de récolter encore d’autres adhésions, et nouveaux courriels, Avaaz s’approprie le combat de tous les vrais militants afin d’en récolter les signataires, pétitions qui n’auront aucune valeurs , et dont les seules victoires sont dues aux véritables militants sur le terrain qui n’ont rien avoir avec Avaaz et Change !!


Commentaires 11 à Attention à Avaaz et Change .org ces sites de pétitions.

  1. Tout cela est bien inquiétant! Il y a des escrocs partout! Pouvez vous nous donner les adresses de sites où les pétitions servent vraiment à défendre les causes animales, merci.

  2. Malheureusement je ne sais pas. Avaaz et Change joue sur les deux tableaux : de la défense et du profit, ils diront que le profit c’est leur moyen d’exister, espérons que ce ne soit pas leur seule raison d’être.

  3. Allez sur le site cyberacteurs, on y trouve de nombreuses pétitions, et c’est sérieux.
    d’autre part, l’association Framasoft proposera bientôt un site de pétitions.

  4. effectivement après avoir signé des pétitions sur Change.org je suis inondée de spam publicitaires, faux coupons de réduction, et tentatives d’hameçonnage, ce que j’avais toujours réussi à éviter auparavant. De plus ils utilisent des adresses mail tournantes voir même ma propre adresse mail, ce qui rend toute tentative de blocage inefficace

    • Bonjour,
      Moi j’ai fait gd ménage sur ordi…viré Windows et mis Firefox et Ubuntu, viré Google et mis Lilo, fini Skype, Facebook, yahoo mail (a la place : Gandi) et hop, plus rien de spam ni pubs ! vive le logiciel libre ! (gratuit, sécure et pas difficile…)(infos sur Framasoft, Ubuntu, etc…)…et vive les semences libres !
      Bien cordialement
      Misha

  5. Oui, il y a tout de même des résultats : vérifier les pétitions victorieuses sur change.org par exemple et vérifier sur internet les articles de journaux issus de procès.

    Exemple de pétition ayant obtenue la victoire : https://www.change.org/p/non-%C3%A0-l-emprisonnement-de-roblawrie-qui-a-voulu-sauver-une-enfant-de-calaisjungle

    J’ai vérifié : http://www.parismatch.com/Actu/Societe/En-images/C-etait-le-proces-de-la-compassion-897425#897433

    Et pourtant, ce monsieur semble avoir connu l’enfer : http://www.francetvinfo.fr/france/nord-pas-de-calais/migrants-a-calais/le-cauchemar-de-rob-lawrie-l-homme-qui-voulait-sauver-une-fillette-de-la-jungle-de-calais_1265361.html

    Je me permet d’intervenir parce que je pensais aussi que ces pétitions ne servaient jamais à rien et me demandais si l’on ne faisait pas qu’utiliser nos informations pour mieux nous cibler mais lorsque j’ai vérifier, cela m’a rassuré et surtout SURMOTIVE.

    Regardez jusqu’où cela peut aller : https://www.m6r.fr/nouslepeuple/story.php?title=au-pays-bas-300-000-signatures-%C3%A0-une-p%C3%A9tition-suffisent-%C3%A0-faire-un-r%C3%A9f%C3%A9rendum-national-

  6. Avatar nicole zurich
    nicole zurich dit :

    « Sécure » n’est pas un mot français. Pourquoi ne pas employer « sûr »?

  7. Avatar smokonzewater
    smokonzewater dit :

    Nous vous invitons aujourd’hui à prendre connaissance du document dont nous vous livrons ici quelques extraits :

    … Avaaz a été créé par Ricken Patel un anglo-canadien passé par la fondation Rockefeller, la fondation Bill Gates, consultant pour l’ONU…bref un agent du système mondial. A priori sûrement pas un révolutionnaire citoyen dans l’âme. La fondation Rockefeller apprend à manipuler des foules et nul doute que ce Ricken Patel en est devenu un expert.
    Ben Wikler, le directeur de campagne d’Avaaz vient de devenir le vice-président et directeur exécutif de Change.org…

    … Organisations pour Niaiser les Gogos, dont l’objectif unique est de soutirer beaucoup d’argent aux activistes et dont l’outil principal est fondé sur des pathologies modernes, la pétitionnite aiguë et la conjugaison débridée du verbe « cliquer »…

    … Gigantesque machinerie à cliquer/glaner des dollars/euros…

    … Les cadres chez Avaaz ne sont pas rémunérés avec des cacahuètes virtuelles : le fondateur et directeur exécutif, Ricken Patel, a ainsi touché, en 2010, la modeste somme salariale de 183 264 dollars (15 200 dollars par mois)…

    … Et c’est là que réside le grand génie stratégique d’Avaaz pour enfumer les militants et activistes sincères : Avaaz promeut, de temps en temps, de « nobles » causes : les abeilles, les Palestiniens… et même Kokopelli. Avaaz a même lancé une pétition pour mettre les banquiers en prison, ces mêmes banquiers qui ont promu avec Avaaz la législation « cap and trade » (JP Morgan Chase, Bank of America… ) ou avec lesquels les fondateurs d’Avaaz collaborent dans l’International Crisis Group (Morgan Stanley, Deutsche Bank Group)…

    Nous estimons également qu’il doit être être diffusé le plus largement possible afin que chacun se positionne en connaissance de cause.

  8. Merci de vos lumières.

  9. Il y a quelques années, j’ai signé des pétitions Avaaz ou Change.org, je ne sais plus.
    J’ai retrouvé mes commentaires, tronqués, déformés, accessibles sous mon nom dans des pages Google à mon nom ( je suis auteur), bien sûr sans mon autorisation.
    J’ai eu les plus grandes difficultés à faire effacer ces commentaires. Aucune réaction d’Avaaz ou Change.org. Chez Google c’était mission impossible et je pense qu’en définitive ma plainte à la CNIL a eu quelque résultat.
    Bref, au bout de mois d’attente, ces liens ont disparu.
    C’est utile que vous précisiez ce qui se planque derrière des organismes qui donnent l’impression de porter la parole et l’émotion de gens qui sont pris pour des gogos.
    Nous ne maitrisons pas ce que nous laissons sur le net…