La Source Noire de Patrice Van Eersel

Partager

source noire

Je tombe par hasard sur une critique de ce livre sur le site « Les brins d’herbes engagés ».
Je l’ai lu il y a plus de dix ans, il est sorti en 1986 et le voir ainsi réapparaitre me donne envie de le remettre sur le devant de la scène.

Qu’est-ce ?

La Source Noire est le cheminement passionnant d’un jeune journaliste sans idées préconçues qui va enquêter sérieusement sur le phénomène des NDE, en pleine vague de succès du best-seller de Raymond Moody. Bien d’autres choses ont été publiées depuis, mais c’est une excellente base de réflexion sur la vie, la mort, l’organisation de l’univers vue par les physiciens quantiques…

C’est un livre bouleversant d’humanité, aisé à lire, que l’on peut offrir sans problème à un grand adolescent.

Incontournable pour tous ceux et celles qui se posent des questions existentielles. Il ne donne pas de réponses, il tente plutôt une synthèse, ouvre des portes et trace des pistes. Pour moi, ce fut un ouvrage fondateur, et c’est la raison pour laquelle je vous le propose aujourd’hui.

Critique : Une enquête rigoureuse

La vie de Patrice Van Eersel a changé lorsque jeune journaliste, il fut envoyé aux États-Unis par le journal « Actuel » interviewer le professeur Ronald Siegel.

Ce dernier proclamait avoir trouvé une explication rationnelle aux témoignages d’expériences aux frontières de la mort. Quand il eut rencontré le dit savant, il fut stupéfait de constater que celui-ci n’avait rien à lui offrir que des stéréotypes. Et pour ne pas rentrer bredouille en France, il rencontra le gratin des chercheurs américains sur les états modifiés de conscience, les états proches de la mort, les thanatologues, etc.

Et il nous livre ici l’essentiel de ses reportages. Les rencontres avec Raymond Moody, Kenneth Ring, Elisabeth Kubler Ross, mais aussi des physiciens comme David Bohm ou Rupert Sheldrake et bien d’autres ont complètement modifié sa vison de l’univers.

C’est la rencontre de Michael Sabom, un cardiologue texan pragmatique mais fasciné par ce nouveau paradigme qui lui a fait écrire ce livre, nous dit-il.

Actuellement, Van Eersel est un des piliers de l’IANDS France (International Association for Near Dead Studies).

Ce livre nous fait découvrir une science audacieuse, qui préfigure peut-être ce que sera la connaissance demain.

Résumé (4° de couverture).

De la mort, nous avons tout oublié, tout ce que notre culture avait érigé en sagesse. Même la science est devenue ignorante. Tellement que des savants tirent la sonnette d’alarme. Il faut, disent-ils, réhabiliter l’agonie, écouter les mourants, étudier ce passage aussi capital que la naissance. Psychiatres, cardiologues, chirurgiens, biologistes et physiciens, dans les laboratoires les plus sophistiqués des états-Unis, d’Europe, mais encore en Inde et partout dans le monde, analysent, sondent, interrogent la mort, ou du moins ceux qui ont frôlé la mort, collectionnent leurs écrits, examinent leurs témoignages, confrontent leurs expériences. Et l’on découvre que la mort cacherait une clarté à l’éblouissante beauté, pleine de vie, pourrait-on dire.
La source noire. Aux portes de la mort, c’est une nouvelle approche de la vie, de la connaissance, de la mémoire…

La Source noire, un livre fascinant et plein d’espoir.

Édité en livre de poche, vous le trouverez aisément pour un petit prix.


2 Responses to La Source Noire de Patrice Van Eersel

  1. Ce livre ne date pas de 2001. Mais fut publié en 1985 ou 87…